Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:20

« On se suicide quand il est devenu plus difficile de vivre que de mourir »

 

Annie GAUTRAT (1947) – Chanteuse française et cœur de pierre

 

Le cas de Vincent Lambert relance de nouveau le débat sur l’euthanasie en France. Le droit à mourir dignement et la lutte contre l’acharnement thérapeutique sont devenus des marronniers. En 2003, le jeune Vincent Humbert demandait à Jacques Chirac le droit d’être débranché. En 2008, la mère de famille Chantal Sébire l’imitait afin de mettre fin à ses terribles souffrances dues à une maladie incurable. En 2011, c’était le médecin Xavier Bonnemaison qui débranchait lui-même ses malades.

La relaxe lors de son procès a certainement plus fait en faveur de l’euthanasie que toutes les décisions ou non-décisions politiques depuis dix ans. Il faut dire que le débat est brûlant, tant personne n’ose se mouiller. Personne n’ose s’affirmer trop ouvertement en faveur de ce droit nouveau, qui s’il était mis en pratique irait à l’encontre de toutes les croyances, en la religion (l’homme ne peut rendre ce qu’on lui a donné) mais aussi en la médecine (les progrès incessants des connaissances).

 

Le cadre actuel avec la loi Léonetti de 2005 et le suicide assisté est insuffisant. Il ne faut pourtant pas compter sur la gauche pour faire avancer le dossier. Elle préfère accorder sans risque le mariage pour tous aux homosexuels et leur faire miroiter le droit à l’enfant avec la PMA ou la GPA. Faire passer l’amour avant la mort. Il faut dire qu’elle n’a jamais été très douée pour annoncer les mauvaises nouvelles. C’était la droite déjà qui avait légalisé la contraception en 1967 et l’avortement en 1975.

Ce n’est certainement pas François Hollande qui changera cet état de fait, lui qui lors de la campagne de 2012 avait laissé entendre qu’il était favorable à l’euthanasie mais dont on sait qu’il n’a jamais été très porté sur les questions de société. Sans courage et à jamais incapable de trancher, il ne faut bien évidemment pas compter sur lui pour indiquer la voie et prendre position sur un sujet aussi difficile. N’est pas François Mitterrand qui veut, lui qui avait dit non à la peine de mort en 1981.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne