Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 08:41

« Il faut terroriser les terroristes »

 

Charles PASQUA (1927) – Homme politique et peureux terrifiant

 

La France a peur. Ce n’est pas Roger Gicquel qui le dit mais les français. Elle a peur du terrorisme qui menace désormais de frapper sur son propre sol depuis que son armée participe à la guerre contre Daech. Après les otages égorgés, une bombe dans le métro ? Elle a peur d’Ebola qui menace aussi de sévir sur son territoire faute de se cantonner à l’Afrique. Après les écoles fermées, des lignes d’avion annulées ?

 

Ce n’est pourtant pas faute d’essayer de nous rassurer. Bernard Cazeneuve mène la lutte contre les terroristes à coup de lois de circonstance. On comprend donc mieux pourquoi trois djihadistes sont rentrés de Syrie sans qu’on leur pose de questions. Le logiciel Kheops et la Turquie ont bon dos : le pays n’est pas prêt. La France a peur car elle devine bien que sa sécurité est confiée à une bande de pieds nickelés.

 

Ce gouvernement aura toujours du mal à convaincre. Marisol Touraine assure que la fièvre Ebola ne peut pas muter en épidémie sur notre sol. Ce n’est pas l’avis des français, qui savent qu’un cas a déjà été recensé et que la maladie est mortelle dans 70 % des cas. Il ne vaut donc mieux pas l’attraper : la contagion serait démultipliée dans une société comme la nôtre. Or la gauche a vocation à s’attirer les ennuis.

La peur souvent paralyse. Elle permet aussi d’avancer. Surtout ceux qui créent un climat anxiogène par pur opportunisme. La peur du lendemain avec la crise rend les travailleurs plus dociles. La peur de l’attentat justifie les privations de liberté comme le Plan Vigipirate. La peur de la pandémie pousse les gens à faire confiance aveuglément au corps médical. Nous ne sommes plus au Moyen-Âge, nous devrions avoir domestiqué la plupart de nos peurs. Pourtant il n’y en a jamais eu autant. La peur est un levier de pouvoir. Le plus efficace de tous, loin devant la force et la ruse.

 

La peur, un levier de pouvoir

 

Hier la peste, aujourd’hui la grippe H1N1. Hier la catastrophe naturelle, aujourd’hui le dérèglement climatique. Hier les autres, aujourd’hui soi-même. La peur existera toujours. Et elle servira toujours à légitimer le pouvoir, discipliner les masses et affirmer une autorité. Jadis on légitimait la tradition par des superstitions ou des religions. Les sociétés étaient très conservatrices. La peur de l’enfer ou l’angoisse du salut éternel bridaient les hommes. Il fallait se méfier de soi et de ses pulsions donc remettre son destin entre les mains d’un être plus grand que soi, l’Église ou l’État.

 

Aujourd’hui, cette administration de la peur ne marche plus. L’homme n’a plus de mythes ou d’idéologies pour se rassurer. Il navigue à vue. Alors qu’il n’a jamais exigé autant de sécurité et de protection, jamais l’État censé le défendre contre les périls intérieurs et extérieurs n’a été aussi faible. L’autorité est prise à son propre piège, celui d’avoir habitué ceux qu’elle prétendait diriger à une faible tolérance au risque. Tel le monstre de Frankenstein, les gens exigent d’être rassurés contre leurs propres peurs parce qu’ils ne savent plus vivre en les compensant eux-mêmes. Il faut réagir.

 

Le terrorisme et Ebola sont la dernière chance de rétablir l’autorité de l’État. Il faut surmonter ces peurs par une action raisonnée et efficace, et savoir se dépasser pour faire face à ces épreuves. Une victoire dans ces domaines permettrait de redonner confiance dans l’action politique. Et qui sait, donnerait l’exemple avant les grandes réformes qui nous attendent et qu’il nous faut mener pour surmonter la crise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne