Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 09:30

« Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté »

 

Guy BÉART (1930) – Chanteur français et souvent dans le vrai

 

C’est le livre de l’année. « Le suicide français » d’Éric Zemmour est un véritable carton de librairie. Il y a de quoi. Les élites et la bienpensance médiatique vomissent cet ouvrage qu’ils taxent de décliniste et franchouillard, quand ce n’est pas de raciste et xénophobe. On les comprend. Ce sont eux qui sont mis en accusation tout au long de ce magnifique travail, qui retrace les 40 ans qui ont défait la France à travers des faits politiques, sociaux ou culturels. Un livre qui crie la vérité au milieu du silence.

Où sont fustigés la fin de l’autorité avec la mort du père et le divorce de masse, les ravages de l’euro sur la compétitivité française et la prise de pouvoir de l’Allemagne, la naïveté de notre diplomatie Miss France qui préfère des guerres du bien contre le terrorisme à la défense de nos intérêts et à la Realpolitik… Où sont remis à leur place les lobbys féministes et gays et l’obsession raciale des antiracistes, qui dans la victoire à la coupe du monde de football 1998 voit un sacre de la France black-blanc-beur alors que ces racistes de français n’y voient qu’une victoire de la France.

 

On l’aura compris, ce livre n’est pas tendre avec la gauche, accusée d’avoir imposé par la révolution silencieuse de Mai 68 toutes les dérives coupables de la décadence morale plus qu’économique de la France. On approuve. Le culte de la repentance pour les crimes de Vichy participe ainsi d’une détestation de soi, qui rime avec la haine du peuple, alors qu’on pousse à l’amour de l’autre et de l’étranger par une foi aveugle dans l’universalisme et l’immigration. Il faut être citoyen du monde avant d’être français. Résultat : l’Islam communautariste a investi et infecté nos banlieues et cultive la haine de la France sans que personne ne réagisse. Les rares français qui s’offusquent seront traités d’ignares racistes, culpabilisés par la gauche bobo.

Ce livre est optimiste car il met des mots sur nos maux, préalable indispensable à l’espoir et aux solutions. Nos problèmes, les élites qui se sont faites les ventriloques de l’opinion ne veulent pas en entendre parler, ignorant que le peuple les respectait tant que leur action était efficace. Sans résultats, leur autorité n’a plus lieu d’être et c’est là le drame de la crise du politique en France. La droite ferait bien de méditer cela, car comme le montre l’auteur elle a délaissé le peuple et le gaullisme au profit du FN en adoptant une idéologie libérale et européiste aux antipodes de ses valeurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne