Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 09:39

« La vieillesse est un naufrage »

 

Charles de GAULLE (1890-1970) – Ancien président et personne âgée

 

On sait que Jacques Chirac fut dans le temps un homme à femmes. C’était aussi un homme à élections, et il compte bien le rester malgré les dégâts que l’âge a sur lui. C’est pourquoi il a corrigé sa femme Bernadette qui prétendait apporter son soutien à Nicolas Sarkozy en faisant très officiellement d’Alain Juppé son favori pour 2017. Pas d’étonnant : « le meilleur d’entre nous » a toujours été son fils préféré. Et Jacques Chirac a toujours aimé décider des élections, même quand il n’y participait pas.

 

1974. Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d’Estaing s’affrontent à droite pour une place au 2e tour. Jacques Chirac trahit le candidat gaulliste avec son appel des 43 demandant de voter pour VGE. Convaincu qu’il a un destin présidentiel par ses gourous Pierre Juillet et Marie-France Garaud, le jeune loup devient 1er ministre avant de démissionner avec fracas en 1976. Il crée le RPR et prend la Ville de Paris, qui seront les deux bases arrières indispensables à sa grande carrière politique.

1981. Première tentative et premier échec dès le 1er tour. Pourtant, Jacques Chirac va décider de l’issue du scrutin en n’appelant pas à voter explicitement pour son ennemi intime VGE. On raconte même qu’il y aurait eu un diner d’entre-deux-tours avec François Mitterrand où aurait été élaborée la cruelle stratégie. Débarrassé de son seul rival à droite, Jacques Chirac devient alors leader de l’opposition. Il sera nommé pour la deuxième fois 1er ministre en 1986 lors de la première cohabitation.

 

1988. Usé par ses deux ans avec François Mitterrand, Jacques Chirac est laminé par ce dernier au 2e tour de l’élection présidentielle. Le socialiste a été plus malin que lui, n’hésitant pas à mentir en plein débat télévisé. Bernadette dit alors que « les français n’aiment pas son mari ». Lequel s’est sabordé tout seul en refusant toute négociation avec Jean-Marie Le Pen pour obtenir un éventuel soutien du Front national. L’antiracisme et les élections de 1983 à Dreux sont passés par là.

 

1995, enfin la victoire !

 

1995. Après une traversée du désert marquée par la trahison de son ami de 30 ans Édouard Balladur, Jacques Chirac atteint enfin son graal en étant élu président de la république. Avec une campagne très à gauche sur le thème de la fracture sociale après laquelle il ne pouvait que décevoir. Grèves de 1995, dissolution manquée de 1997, 5 ans de cohabitation : il n’a rien fait de son premier mandat, et c’est pour cela que les français le trouvèrent enfin sympathique malgré toutes ses affaires.

 

2002. Où quand le vieux lion devient le dernier recours de la France par la grâce d’une qualification surprise du FN au 2e tour. Il fallait faire barrage au racisme et à l’intolérance. Quitte à voter pour un homme usé et fatigué qui avait mené cette fois une campagne complétement à droite sur le thème de l’insécurité. Sa lassitude le poursuivra, puisque son deuxième mandat sera celui d’un roi fainéant qui n’a pas fait de réformes importantes et qui fut finalement supplanté par plus jeune que lui.

 

Ce n’est pas parce que Jacques Chirac est sorti de la politique qu’il ne compte plus peser sur les élections. Il garde son mot à dire. En 2007, il appelle publiquement à voter pour Nicolas Sarkozy malgré leur haine réciproque. En 2012, il se venge de son successeur qui ne l’a guère ménagé en appelant à voter pour François Hollande. Il le regrette encore. L’humour corrézien n’a pas que du bon. Alzheimer non plus. Les français avaient encore dû le suivre. Voilà pourquoi il veut se rattraper en 2017.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne