Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 09:57

« Pour faire le blocus de Monaco, il suffit de deux panneaux de sens interdit »

 

Charles DE GAULLE (1890-1970) – Ancien président et faux monégasque

 

C’est le Général de Gaulle qui parlait de « portugalisation de la France » à propos du risque que notre pays soit marginalisé dans le concert des nations s’il n’arrivait pas à lutter dans la compétition économique mondiale. Déjà il avait pressenti que la France ne s’en sortirait que si elle favorisait la réussite de ses meilleurs éléments, et non la course à un égalitarisme effréné mâtiné de sentimentalisme compassionnel. Voilà ce qui nous tue : nous avons renoncé à l’ambition et à être les meilleurs.

Ces questions existentielles ne semblent pas affecter notre bon président. François Hollande est un personnage à mi-chemin entre René Coty et le Prince Albert : ses pouvoirs ne sont que symboliques et il aime tellement le Ice bucket challenge qu’il s’en fait quelques-uns de temps en temps pour ne pas perdre la main. C’est avec des présidents aussi nuls que lui que la France meurt tous les jours. Une véritable monacolisation de la France est en marche que rien ne semble pouvoir arrêter.

 

Comme Monaco, la France est devenu un petit pays dans l’océan mondial. Comme Monaco, la France ne compte que sur des secteurs de niche pour doper sa faible croissance. Comme Monaco, la France a un problème avec les impôts même si ce n’est pas le même. Comme le Prince Albert, François Hollande aime le foot au moins autant que la politique. Comme le Prince Albert, François Hollande a un physique ingrat et un crâne chauve. Comme le Prince Albert, François Hollande a une vie sentimentale compliquée. On a les modèles et motifs de comparaison qu’on peut.

Cela fait deux ans et demi que François Hollande est président et on commence à le connaitre un peu mieux. On a appris à le redécouvrir. Le monsieur petites blagues un peu obèse qui dirigeât pendant 11 ans le Parti socialiste est devenu un président grosses gaffes un peu balourd à qui il arrive un malheur par jour. On croit qu’il va craquer sous la pression. Il n’en est rien. Toute la pluie tombe sur lui, et il s’en fout. Cette insensibilité confine à une insoutenable légèreté de l’être. Malgré la lourdeur de sa charge, François Hollande continuera de manifester sa légèreté. Une coolitude qui ne va pas tarder à révolter les français, plus inquiets que lui pour leur avenir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne