Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 09:02

« Elle a fait un bébé toute seule »

 

Jean-Jacques GOLDMAN (1951) – Chanteur français et fécondateur in vivo

 

C’est l’un des rares exploits que la gauche peut se targuer d’avoir accompli : elle a réussi en à peine deux ans à faire défiler dans la rue les deux publics qui aiment le moins manifester, à savoir les chefs d’entreprise et les familles catholiques. Ces dernières ont d’ailleurs vite appris. Elles excellent désormais autant que la CGT ou l’Unef dans l’art d’organiser des défilés. Le mariage pour tous a créé un monstre, la manif pour tous. Il faut bien dire que la politique familiale de la gauche le mérite.

Il y a d’abord la légalisation en catimini de la PMA et de la GPA pour les couples homosexuels. Les juges de la cour de cassation se sont engouffrés dans la brèche ouverte par la loi Taubira. Or la vraie question du débat sur le mariage homosexuel était de savoir qu’elle était notre conception collective de la famille. Si c’est celle d’un père et d’une mère, il ne fallait pas leur accorder ce droit car le mariage ouvre automatiquement à la filiation. Si c’est celle de deux parents de sexe indifférencié, alors il faut accorder la PMA aux homos comme on accorde la FIV aux hétéros mais punir clairement par la loi la GPA qui revient à une marchandisation des corps.

 

Il y a ensuite le « Munich social » entrepris sur les allocations familiales, grandes perdantes du budget de la sécurité sociale 2015. Bientôt pour faire des enfants en France, il faudra être soit très aisé soit très aidé. Et encore. En réduisant ces aides pour les familles les plus riches, le gouvernement socialiste a remis en cause un principe cardinal de la politique familiale à la française qu’est l’universalité des allocations. Les allocations familiales n’ont jamais eu de vocation redistributive, il y a d’autres aides pour cela. Mais la gauche trouve la justice sociale là où elle le peut.

Et pendant ce temps, on passe à côté des vrais débats qui mériteraient davantage d’attention sur l’avenir de nos familles en France. Au lieu de parler des familles homoparentales, il faudrait parler des familles monoparentales qui avec le droit au divorce généralisé sont un vrai drame pour l’éducation et l’équilibre de nos enfants. Un enfant c’est un père et une mère, pas un père ou une mère. Et au lieu d’ergoter sur le montant des allocs, il vaudrait mieux s’interroger sur les modes de garde des enfants en crèche ou par des assistantes maternelles, mal récurrent de nos villes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne