Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:02

 « Il ne faut pas avoir trop raison quand on veut mettre les rieurs de son côté »

 

Friedrich NIETZSCHE (1844-1900) – Philosophe allemand et paradoxe allemand

 

 

La France est devenue un terrain vague. Elle a disparu de la circulation et n’est même plus joignable. On la cherche sur le carnet international, or elle s’est cachée la tête sous terre en menant la politique de l’autruche sur le dossier syrien. On l’appelle sur le bottin européen, or on tombe tout le temps sur la boucherie Sanzot tant elle n’a plus de numéro de téléphone. On la contacte sur l’annuaire national, or elle s’est vendue au moins offrant avec ce gouvernement qui ne demande qu’à être joint tout simplement par minitel. Il fait même bien le joint puisqu’il préconise de snifer une bonne barrette en salle de shoot pour se libérer de l’addiction du chite.

 

Le bonheur des français ne peut se faire qu’avec la grandeur de la France. On est donc bien mal barré avec ce tas d’ivrognes bourrés et de poivrots irresponsables qui parlent surtout pour ne rien dire. Depuis le changement de majorité, tous s’accordent à dire que la gauche n’a rien foutu. Même les socialistes. Le pire, c’est que le pays est dans un plus sale état que celui dans lequel ils l’ont trouvé. Même la police devient un groupe de pression alors qu’elle devrait être le dernier corps défendant pour compenser la folie du politique. Même l’école devient une zone de non-droit alors qu’elle est censée être le lieu de l’autorité. Même la famille devient une vaste blague alors qu’elle s’est toujours composée d’un père et d’une mère avec leurs enfants.

 

Quelle époque ! Il est à peu près certain que les conséquences délétères de leurs actions échappent totalement à ces socialistes incapables de diriger le bateau France. Au bout d’un moment, l’excuse de l’héritage sarkozyste ne sera plus valable pour expliquer à elle seule leurs insuffisances. Ils sont revenus au pouvoir après dix ans de vacances et n’ont pas jugé utile de se remettre en situation. Leur totale impuissance montre que le PS s’est encore une fois comporté comme un groupe d’intérêt. Il a seulement ramassé par terre le pouvoir parce que personne n’en voulait et qu’il était le seul à pouvoir se baisser. Mais il n’a pas réfléchi à l’avenir.

 

Nombreux sont déjà les électeurs à se dire « Je suis stupide, j’ai voté Hollande ». La lune de miel n’aura pas duré. La gauche a promis aux français la vie de château mais du Moyen-Âge. Elle recèle de mauvaises idées pour sortir le pays de la crise. Le redressement dans la justice pour que la survie des usines en France passe surtout par le redressement judiciaire. Le demi-choc de compétitivité pour embourber les entreprises de lourdes charges sociales qui pèsent contre elles. Le ministère matraque sur le plan fiscal pour noyer les contribuables sous les taxes.

 

Mais c’est qu’il y en a là-dedans ! A tout moment on risque le claquage de cerveau. Le tandem qui mène l’économie française à la banqueroute fait même des promesses. Le ministre du déficit Jérôme Cahuzac joue les pères-fouettards et les pères-la-rigueur or il n’est que la mère Michèle et la mère Denis. Le ministre du chômage Michel Sapin sent que ça sent mauvais pour lui et qu’il va se faire enguirlander s’il ne décharge pas la hotte du sous-emploi. Heureusement les socialistes ont prévu que tout marcherait avant 2017. Ils font bien de prévoir leur propre fin.

 

Mais c’est que ça travaille là-dedans ! A chaque instant on risque la crampe d’estomac. Le gouvernement est un cirque dont Jean-Marc Ayrault est le clown et François Hollande est le Monsieur Royal. Il avait promis qu’il serait président et juré qu’il redorerait l’image de la France dans le monde. Elle est au contraire bien salie. On passera sur les ratés protocolaires du président normal, qui se comporte comme Monsieur Tout-le-monde ou Homer Simpson à la Maison Blanche. On sera en revanche moins tolérant sur ce port dégueulasse de la cravate qui est toute une insulte à la mode parisienne et au charme à la française. Il n’a vraiment aucune classe. On se demande encore ce que les français ont bien pu lui trouver en mai dernier.

 

Le charme est d’ailleurs largement retombé. En voulant plaire à tout le monde, François Hollande a pris le risque de plaire à n’importe qui et a fini par faire n’importe quoi pour ne plaire à personne. Aux cinq coins du monde et aux sept côtés de l’hexagone, le futur président sortant et candidat à être candidat sorti présente mal et représente plus mal encore. Il est si maladroit que même Arnaud Montebourg et Manuel Valls auraient presque pu faire mieux que lui. Tu l’as dit bouffon ! La grande différence entre les deux, c’est que l’un est con et l’autre aussi. On est bien mal embarqués avec une fine équipe pareille. Au moins on aura bien rigolé.

 

La situation serait presque drôle si elle n’était pas aussi grave. La France rigolade a assez duré car la France est en danger avec des peintres aussi mauvais aux commandes. On ne peut pas compter sur des engins pareils. Dans ce pays, on a toujours quelqu’un au-dessus de soi et c’est pour cela qu’il vaut mieux être au-dessus de lui. Mais ce gouvernement est définitivement en-dessous de tout. Pour bien faire, l’opposition doit l’aider afin que ces cinq ans ne soient pas trop longs pour tout le monde. Il est temps d’instituer une nouvelle façon de mener la minorité et celle-ci consiste à prouver qu’on est meilleur et qu’on mérite de redevenir la majorité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gigot 06/11/2012 10:34

Je n'ai rien compris !!!!!!

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne