Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 07:58

« Un crétois m’a dit que tous les crétois mentaient »

 

ÉPIMÉNIDE (VIIe siècle av. J.-C.) – Poète crétois et habitant crestois

 

C’est le troisième homme. Le candidat dont personne ne parle. Hervé Mariton tente tant bien que mal d’exister entre Nicolas Sarkozy et de Bruno Le Maire dans cette campagne pour la présidence à l’UMP. Il faut dire qu’il est particulièrement peu avantagé par les médias qui ne le passent jamais et particulièrement peu avantagé pour passer dans les médias. Ce manque de considération pour sa candidature témoigne bien d’un mépris de la France d’en-haut pour la France d’en-bas.

 

Car Hervé Mariton est avant tout un homme de terrain. Un élu local, député de la Drôme et maire de la petite ville de Crest qu’il n’hésite pas à mettre en avant pour le plus grand bonheur des crestois. Il s’est fait tout seul. D’où cette liberté de penser et de dire ce qu’il pense qui le différencie tant au sein de l’UMP malgré les pressions de l’appareil. Hervé Mariton est avant tout indépendant. Au risque d’être isolé.

 

Ses idées sont tranchées à défaut d’être toujours faciles à comprendre. Il représente l’aile droite de l’UMP, celle qui est à la fois libérale sur le terrain de l’économie et conservatrice sur le terrain des valeurs. Il est contre le droit du sol, et il en est fier. Il était contre le mariage pour tous, là où d’autres se sont opposés par principe ou opportunisme. C’est sur ces convictions fortes et ces thèmes de campagne qu’il veut se démarquer d’un Bruno Le Maire plus mou ou d’un Nicolas Sarkozy plus fuyant.  

 

Pas étonnant que ce soit Hervé Mariton qui ait mené le travail de refondation des idées à l’UMP sous la présidence précédente. Ces fameuses conventions organisées par Bygmalion, où est arrêté le programme du parti en dépit du manque regrettable de publicité de ses travaux. Cela ressemble bien à Hervé Mariton : contrairement à d’autres, il préfère travailler en silence que de faire du buzz sur les plateaux télé.

 

De la cuisine interne et non des recettes pour l’avenir

 

Or Hervé Mariton est sans soutiens et sans parrains. S’il n’arrive pas convaincre les élus et les militants, c’est peut-être aussi qu’il n’est pas toujours convaincant. Il a tendance à faire des phrases longues et à faire long sur tout. Surtout, sa campagne peine à décoller parce qu’elle parle trop de l’UMP et pas assez de la France. Trop de cuisine interne et pas assez de recettes pour l’avenir. Même quand on veut devenir président de parti, le discours aux adhérents sur le plaisir de militer ne suffit pas.

 

Hervé Mariton aura beau promettre plus de participation des militants, l’arlésienne de toute campagne interne, il ne convaincra pas et ne vaincra pas. Son programme c’est le vote des investitures par les militants, la transparence des comptes et des instances plus réactives aux demandes de la base. Il veut faire voter 80 % du programme présidentiel de 2017 par les militants en laissant les 20 % restants au candidat, mais sans dire ce qu’il pense des sujets importants. C’est pourtant cela qu’on attend d’un responsable politique : qu’il porte ses idées, non celles des autres.

 

 

L’UMP n’attend pas un marmiton mais un chef. Pas un président qui jure qu’il ne se présentera pas à la primaire en 2016 mais un leader avec qui mener une longue marche. Plutôt que de parler au parti, Hervé Mariton ferait mieux de parler de la France et d’affiner sa ligne de droite. Car c’est là qu’il pourrait être le plus entendu et le plus audible, avec son projet de redressement économique par la liberté d’entreprendre et de renforcement de l’État dans le respect de l’identité française.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne