Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

10 décembre :

 

Justice 1. L’enfer et l’affaire sont finis pour DSK. Comme prévu, un accord financier à l’amiable a été trouvé avec Nafissatou Diallo pour mettre fin au spectaculaire procès faisant suite à l’incident du Sofitel. Au terme d’une courte audience, la plaignante s’est certainement vue décerner une belle somme qui devrait se chiffrer en millions d’euros. On ne le saura jamais. On sait juste que le socialiste n’est pas prêt de revenir en politique puisqu’il a encore des affaires qui le poursuivent en France.

 

12 décembre :

 

Une 5ème rencontre, pour rien. Jean-François Copé et François Fillon ont encore conversé de tout et de rien et surtout de la date du prochain vote pour la présidence de l’UMP. Comme attendu, ils ne sont pas tombés d’accord et la crise continue. Le premier dit qu’il a été proclamé vainqueur et qu’il est donc un élu légitime. Le second sait qu’il ne doit pas renoncer s’il ne veut pas être sorti de la vie politique nationale. L’approche des municipales devrait mettre une pression sur ce dernier pour arrêter là les frais.

 

16 décembre :

 

Alors que Jean-François Copé s’apprêtait à faire l’erreur d’accepter un référendum avec les parlementaires pour rejouer l’élection, François Fillon a finalement cédé et accepter que celle-ci ait lieu en septembre 2013. Il n’est pas sûr qu’il s’y présente et le président de l’UMP devra « rester en réserve du processus électoral », manière benoite de dire qu’il ne faudra pas reproduire la même erreur de jouer un scrutin suspect. Et pendant ce temps, l’UMP gagnait trois élections législatives partielles. Tout va mieux.

 

20 décembre :

 

Après la droite populaire, voici la gauche populaire ! C’est celle qui demande à François Hollande d’arrêter ses conneries avec les sujets de société comme le mariage homosexuel, qui réunit à peine 50000 manifestants dans les rues, et d’enfin se consacrer aux problèmes prioritaires de l’économie avec le pouvoir d’achat et la croissance. Merci bien. Mais si c’est pour dénoncer le faible coup de pouce au Smic, ce n’est pas la peine. Les entreprises n’ont pas besoin de payer des salaires plus élevés.

 

1er janvier :

 

Les démocrates et les républicains sont parvenus à un accord aux Etats-Unis. Il s’agissait de prendre des mesures fiscales pour réduire le déficit de l’Etat fédéral, notamment en augmentant les impôts pour les plus riches à l’heure où la taxe à 75% est recalée en France. Les idéologies partisanes ont été finalement moins fortes que l’union sacrée de la nation. Cela évite le mur budgétaire, une coupe drastique des dépenses publiques qui devait plonger le pays et le monde dans la récession.

 

 

5 janvier :

 

Un décret devrait être publié pour ne plus autoriser la prescription de la pilule de 3ème génération qu’aux spécialistes. Cet outil de contraception a déjà fait bien des dégâts puisqu’il serait à l’origine de nombreux AVC. C’est aussi le procès de la contraception qui peut être mené avec cette affaire puisque de plus en plus d’études tendent à montrer que ce procédé de contrôle des naissances tend à réduire la fertilité des femmes, souvent d’ailleurs au mépris de leur santé.

 

7 janvier :

 

Et si le premier opposant au pouvoir de la gauche n’était autre finalement que… Nicolas Sarkozy ! C’est à croire que François Hollande a fait une fixette sur son prédécesseur. Ayant bien vu que son appartenance de droit au Conseil constitutionnel lui ouvrait bien des droits comme celui de retoquer la taxe des 75%, il devrait en finir avec cette prérogative même si cela ne s’appliquerait qu’à partir de lui. Par contre, il a tiré un trait sur le parrainage citoyen pour les candidats à l’élection présidentielle.

 

9 janvier :

 

Du rififi au FN. C’est du moins ce qui semble en train de se passer si on en juge au désaveu de l’équipe dirigeante du parti contre sa présidente Marine Le Pen. Alors que celle-ci refuse on ne sait pourquoi d’appeler à manifester dimanche contre la légalisation du mariage homosexuel, la direction qui l’entoure prône le contraire et le fait savoir bruyamment. Alors que la troisième homme qui était une femme des dernières élections présidentielles pense à faire un Rassemblement Bleu Marine, le Front national est en train de se diviser.

 

13 janvier :

 

La manifestation pour tous et contre le mariage homosexuel devait retenir toute l’attention médiatique mais la déclaration de guerre au Mali lui a joué un bien vilain tour. De là à penser que c’était calculé… Les organisateurs revendiquent 1 million de manifestants et la police 340 000. C’est bien assez pour être considéré comme « consistant » par le gouvernement, qui devrait adresser un bien joli bras d’honneur au mouvement en lançant le débat parlementaire en vue de faire voter la loi. La messe est dite.

 

19 janvier :

 

L’Algérie est intervenue contre les ravisseurs. Résultat : pas un survivant ! Si cette manière forte a eu le don d’agacer notamment les Etats-Unis et le Japon à cause du manque de concertation, la France en semble très satisfaite malgré la mort de deux de nos ressortissants. « C’était la meilleur réponse possible », a dit François Hollande. A croire qu’il est déjà otage de son union sacrée signée en décembre avec Alger. Il ne pouvait pas la tuer dans l’œuf seulement un mois après avec un commentaire assassin.

 

25 janvier :

 

Les chiffres du chômage sont tombés et ils semblent aussi tomber. Avec seulement 300 chômeurs de plus ce mois-ci ce qui est infinitésimal, la courbe semblerait presque s’inverser. Mais le gouvernement est connaisseur de ses limites et douche déjà l’euphorie de son électorat en annonçant que c’est un trompe-l’œil. La stabilisation est due au découragement d’un grand nombre de chômeurs qui ne viennent plus pointer à Pôle Emploi. Quand ils reviendront, les chiffres repartiront de plus belle.

 

27 janvier :

 

La guerre semble gagnée au Mali. C’est en tout cas ce que va faire croire François Hollande, en converti de la dernière heure de la com’ à grand spectacle. Tombouctou est tombée et le seul nom de cette ville de légende fait déjà bander tous les observateurs qui croient que les soldats français vont pouvoir se retirer et former la relève avec une armée africaine. En partant trop tôt, nous bâclerons le travail et créerons un terreau pour des révoltes futures. La Françafrique avait du bon.

 

31 janvier :

 

La droite tente désespérément de trouver un angle d’attaque pour justifier son opposition acharnée et incompréhensible au mariage homosexuel. Alors elle tape sur sa tête de turc favorite, Christiane Taubira. La ministre de la justice aurait sorti une circulaire sur la naturalisation des enfants étrangers nés de la gestation pour autrui. On crie à la marchandisation des corps et à l’ouverture sans contrôles des frontières mais en réalité on est déjà à court d’arguments pour arrêter cette réforme.

 

2 février :

 

La droite va tenter de prendre le gouvernement à l’usure sur le mariage pour tous. L’Assemblée nationale travaille non stop pour analyser les 5000 amendements déposés par l’UMP et les députés y passent tout le week end. Ils sont d’ailleurs tous présents, pour ne pas se faire voter leur vote. Pendant ce temps, la Grande-Bretagne va bien plus vite et le gouvernement légalise le mariage homosexuel grâce à l’opposition. On serait bien inspiré de les imiter.

 

4 février :

 

La France va facilement gagner la guerre au Mali. Une guerre qui étrangement ne fait pas de mort et où les troupes adverses perdent du terrain avec une facilité déconcertante. Ne sont-ils pas en train de se réfugier dans un pays voisin en attendant de revenir au départ de la France ? Le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius se croit obligé de justifier les résultats de l’armée française. Comme s’il craignait qu’on s’aperçoive que cette victoire est du chiqué.

 

7 février :

 

La gauche multiplie décidément les renoncements. Le dernier en date concerne la loi sur le non-cumul des mandats. Afin de ne pas créer une révolution ou de courir le risque d’un changement de majorité, la loi n’appliquerait si elle était votée qu’après les élections municipales de 2014. Car si des maires socialistes démissionnaient de leur mandat de députés, cela donnerait lieu à beaucoup de législatives partielles et la gauche courrait un risque. Le changement c’est pas maintenant. C’est pour 2017.

 

10 février :

 

Les gens du Nord n’ont vraiment pas de chance. Alors que le Louvre s’était délocalisé chez eux à Lens, pour une grande opération de communication sur la culture de la misère au pays de la misère de la culture, une déséquilibrée à tagué le célèbre tableau d’Eugène Delacroix « La liberté guidant le peuple ». Voilà qui ne devrait pas arranger l’image des ch’tis, qui passent déjà pour des chômeurs, des pédophiles et des consanguins. Mais le plus gênant n’est-il pas qu’on ose profaner une œuvre considérée comme inviolable ?

 

12 février :

 

Le projet de loi sur le mariage homosexuel a été adopté solennellement à l’Assemblée nationale par 329 voix contre 229. Il sera soumis au vote du Sénat le 8 avril. La fin d’un feuilleton bien triste pour la droite, qui n’a jamais pu se mettre en valeur dans un dossier où elle était obligée de défendre les opposants au projet et où elle ne pouvait que passer pour une réactionnaire. L’UMP continuera de batailler à sa manière, avec un recours au Conseil constitutionnel et une motion de censure. Mais les jeux sont faits.

 

15 février :

 

C’est officiel, Nathalie Kosciusko-Morizet est candidate à l’investiture pour la mairie de Paris en 2014. Face au renoncement du si courageux François Fillon et de son grand ami Jean-Louis Borloo, la jeune femme ambitieuse a décidé de tenter sa chance dans une élection où la droite est loin de partir favorite. Ce sera tout ou rien. Si elle gagne, elle suivra le chemin présidentiel d’un Jacques Chirac qui y triompha près de 40 plus tôt. Si elle perd, elle sombrera et son sacrifice arrangera tous ses rivaux à droite.

 

20 septembre :

Une intervention aérienne en Iraq contre l’État islamique, c’est la meilleure façon pour François Hollande de se représidentialiser.

 

7 octobre :

La France plus que jamais menacée de sanctions par Bruxelles. Il manque 8 milliards d’euros à son budget.

 

8 octobre :

Un discours à Londres, un autre à Paris ! Manuel Valls veut réduire les indemnités chômage… devant la presse anglaise.

 

9 octobre :

 

Manuel Valls recadré par François Hollande sur la réforme des indemnités chômage. Une première divergence au sein de l’exécutif.

 

10 octobre :

 

François Hollande en visite à Angoulême. Le président veut renouer le lien avec les français. Il ferait mieux d’obtenir des résultats.

 

12 octobre :

 

Le PDG d’Air France Alexandre de Juniac menace les pilotes de quand même créer sa compagnie low cost. Encore une grève qui n’a servi à rien.

 

13 octobre :

 

Après Pierre Modiano en littérature, Jean Tirole reçoit le Prix Nobel d’économie. En dépit du french bashing, la France ne va pas si mal !

 

14 octobre :

 

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l’étranger. Cela pourrait le desservir.

 

Partager cette page

Repost 0
Par

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne