Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 13:46

« Mon royaume pour un cheval »

 

William SHAKESPEARE (1564-1616) – Dramaturge anglais et cheval fou

 

On ne sait jamais si c’est du lard ou du cochon. La malbouffe est partout, même dans nos plats cuisinés qui portent d’ailleurs bien mal leur nom. On a retrouvé de la viande de cheval dans des lasagnes au bœuf commercialisées par la société Spanghero. Une pratique apparemment répandue, dans un milieu de la cuisine en conserve où on n’hésite pas à récupérer les restes de chair qu’on servait naguère aux chiens dans les fermes. Même en 2013, les Tricatel ont de l’avenir devant eux.

Une dérive de l’économie capitaliste contre laquelle s’est empressé de monter au créneau Benoit Hamon, le mal-nommé ministre de l’économie sociale et solidaire. Face à ce genre de scandale sanitaire, il est normal de réagir. Pas de sur-réagir, l’ancien porte-parole du PS ayant unilatéralement décidé de mettre l’entreprise au chômage technique et de salir publiquement sa réputation comme l’a fait à d’autres occasions le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg avec PSA.

 

Il n’est pas bon être une entreprise française avec de la main d’œuvre française. Les récriminations du ministre vont avoir des conséquences terribles pour Spanghero. Ses fournisseurs et distributeurs ne lui feront plus confiance, à commencer par la grande distribution qui cherche déjà à regagner la confiance des consommateurs en désignant à la vindicte populaire le groupe qui a fauté. Ce sont donc des centaines de salariés qui vont se retrouver au chômage, payant les erreurs de leurs dirigeants mais aussi le remède de cheval inapproprié d’un Benoit Hamon jusqu’au-boutiste.

Il faudra un jour cesser de gouverner sous le coup de l’émotion et réfléchir aux conséquences de la parole d’un ministre. Il est trop facile de se refaire une virginité sur le dos du privé. Personne ne va prendre la défense de l’entreprise, qui incarne par sa tricherie la cupidité du petit patron toujours avide de réduire ses coûts de production et d’augmenter ses marges. Mais est-ce une raison pour l’attaquer ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne