Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 13:37

« Il y a des hommes politiques éclairés en France et en Allemagne qui ont dit que des pays qui ont la même monnaie ne s'enfermeront plus jamais dans des querelles »

 

Angela MERKEL (1954) – Femme politique et réélue dans un fauteuil

 

C’est un triomphe kolossal. La CDU a écrasé les élections législatives en Allemagne, ce qui assure à Angela Merkel une reconduction confortable pour un troisième bail de 4 ans en tant que chancelière de la république fédérale. Un succès mérité tant la femme politique la plus influente du monde a bien travaillé ces dernières années. L’Allemagne est devenue un modèle admiré par tous les pays d’Europe, réduits à l’état de canards boiteux tendant la sébile vers le géant économique germanique.

La droite française devrait s’inspirer de cette victoire, la seule d’un dirigeant sortant en Europe depuis le début de la crise. Même Nicolas Sarkozy avait été balayé par le mécontentement populaire. Mais lui n’a jamais eu le courage de ses idées, surtout pas de les appliquer en dépit des pressions. L’Europe et la France demandent à l’Allemagne de renoncer à sa rigueur ordolibérale légendaire. Et l’Allemagne ne cède pas, sûre qu’elle a eu raison de faire des sacrifices et des réformes il y a dix ans.

 

Des réformes menées par le social-démocrate Gerhard Schröder, dont le SPD a été pourtant écrasé lors de ces élections. Angela Merkel s’est finalement contentée de défendre fermement l’héritage, quitte à faire des erreurs ou à rester indécise alors que les événements demandaient de réagir comme lors de la crise grecque. Mais la crise est une période favorable aux égoïsmes nationaux. Le système allemand est le meilleur car il vit aussi aux dépens des marchés de consommateurs européens.

Ne pas vouloir relancer la croissance serait donc se tirer une balle dans le pied, mais cela Angela Merkel ne le sait pas encore. Il faudra qu’elle s’en rende vite compte, car la colère gronde chez ses voisins. Il ne faut pas compter sur François Hollande, qui n’a aucune influence sur elle. Le mode de scrutin allemand sera un allié plus sûr, la chancelière étant contrainte de former un gouvernement de coalition avec le SPD malgré sa large victoire. Et elle partira en 2017. Au revoir Angela !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

À Propos De En Rase Campagne

  • : En rase campagne
  • En rase campagne
  • : La politique est toujours en campagne, CARBONE 12 aussi ! Lancé à 100 jours du 2e tour des élections présidentielles de 2012 pour redonner de la hauteur à un débat qui volait bas, EN RASE CAMPAGNE est un blog qui commente la vie politique française.
  • Contact

L'EMPREINTE CARBONE

Projet de loi de finances : se serrer la ceinture ou baisser son froc devant Bruxelles, telle est la question. 

 

Retrouvez tous les billets "L'empreinte carbone" 1 2 3 4 5 6 7 

AU RAS DES PÂQUERETTES

Poisson d'avril de Ségolène Royal : les autoroutes gratuites le week end. Mais qui peut contrôler ce qui se passe dans son cerveau ? 

 

Retrouvez tous les billets "Au ras des pâquerettes" 1 2 3 4

DU CARBONE DANS LA CERVELLE

Entre deux meetings, Nicolas Sarkozy recommence ses conférences grassement payées à l'étranger. Cela pourrait le desservir. 

 

Retrouvez tous les billets "Du carbone dans la cervelle" 1 2 3 4 

Les Idees De En Rase Campagne